Les dossiers iraniens

Téhéran (1976)

Téhéran (1976)


Situation géographique

Introduction

L'affaire de Téhéran est l'une des plus célèbres poursuites d'OVNI par des avions de chasse. L'évènement eu lieu de nuit, dans le ciel de la capitale iranienne, après que l'objet ait été détecté par les radars au sol. Un rapport secret de la DIA, déclassifié de nos jours, fût effectué suite à cette tentative d'interception.

Des témoins donnent l'alerte

Il est aux environs de 00h30, le 19 septembre 1976, le PC de l'armée iranienne reçoit plusieurs appels de personnes ayant aperçus des objets lumineux dans le ciel, au nord de Téhéran dans le quartier de Shamiran. Les militaires réalisant qu'aucun hélicoptère ou avion n'en est la cause, ils préviennent le général Yousefi. Le général n'en croit pas un mot et dit à ses subordonnés qu'il doit s'agir d'une simple étoile. Mais après avoir parlé avec le personnel de la tour de contrôle de l'aéroport de Mehrabad, il va voir par lui-même et observe un grand OVNI lumineux et constate qu'il ne s'agit pas d'une étoile.

La tentative d'interception

C'est à 1h30 du matin que le général envoie un chasseur F-4 Phantom pour voir ce qu'est l'objet. Le pilote et son navigateur voient aussi l'engin, mais arrivés à 45 km de celui-ci, les instruments de communication se bloquent. L'avion repart et à plus de 45 km de l'OVNI ses instruments remarchent. Le F-4 est à l'époque l'un des meilleurs avions de chasse. Voir la page sur les avions pour plus d'informations sur ce modèle.

Un autre F-4, avec à son bord le lieutenant Parviz Jafari, est envoyé dans le même but.


Parviz Jafari

Le copilote voit l'objet sur son radar, qui a la même signature qu'un Boeing 707. Cependant, en visuel, l'objet émet une lumière éblouissante même à des dizaines de kilomètres, de plusieurs couleurs, rien à voir avec un avion de ligne. L'avion de chasse subit la même panne que son prédécesseur arrivé à une distance inférieure de 45 km de la cible. L'objet gardant une distance se sécurité, il largue un petit objet sphérique qui se dirige vers le F-4 et tourne autour de lui avant de regagner l'engin. L'avion militaire vole à ce moment à une vitesse supérieure à celle du son. Jafari se croit alors sorti d'affaire mais il n'en est rien. Une seconde sphère sort de l'objet inconnu et fonce sur le F-4. Le pilote se sentant attaqué, arme un missile AIM-9 Sidewinder mais les commandes d'armement ne répondent plus. L'avion entame alors une manœuvre de fuite, toujours poursuivit par la sphère qui finit par le dépasser, lui couper la route et enfin faire demi-tour pour rejoindre l'engin principal. Le chasseur amorce sa descente sur Téhéran lorsqu'il s'aperçoit qu'un autre objet est à ses trousses. Cependant, sont poursuivant atterrit dans le désert. L'incident terminé, le F-4 retrouva l'usage de toutes ses commmandes.


Représentation de l'objet principal, avec en orange en bas le petit objet qui en est sorti.

Un avion de ligne souffrit des mêmes défaillances de ses appareils de communications une fois à moins de 45 km de l'objet, alors qu'il allait atterrir à Mehrabad. Peu après, le gros OVNI s'éloigna vers l'ouest pour disparaitre derrière l'horizon.

Recherches sur le lieu allégué de l'atterrissage

Une fois le jour levé, des recherches furent entreprises à l'endroit où le petit engin avait peut-être atterri (une sorte de lac asséché) mais on ne trouva rien. Cependant, des gens habitant près de là dirent avoir vu une forte lumière durant cette nuit et entendu un fort bruit.

Rapport de l'USAF sur l'évènement

A cette époque, l'Iran était l'alliée des Etats-Unis, et rapportait les informations de ce genre à Washington. Plusieurs rapports ont été rédigés par les services de renseignements américains dont un par l'US Air Force (voir ci-dessous).


Source: Wikipedia

Résumé

Ci-dessous un bon petit résumé des faits en vidéo.

Source(s): www.forum-ovni-ufologie.com


Rejoignez S.I.O sur Facebook

Accueil - Glossaire - Me contacter
Copyright © SIO-FR.Com. Tous droits réservés.